Forum de favoris du Web
BIENVENUE SUR LE FORUM DE FAVORIS DU WEB

Plus de visites sur votre site, plus de membres sur votre forum ou blog,inscrivez vous et venez le référencer ici!
Vous êtes un artiste amateur? .Vous avez besoins d'aide pour la création de vos sites,inscrivez vous ,nous vous aiderons!
Bonne visite !


Forum de favoris du Web

Aide créations de site, publicité pour vos sites,forums,blogs
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexionRechercherGalerieFAQ
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )

Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:29

L'histoire de TONNERRE MECANIQUE


Présentation

Crée par : Paul M. Belous et Robert Wolterstorff
Producteur : Burton Armus
Produit par : "Limekiln and Templar" en association avec "Universal"
Nombre d'episodes : 13 (1 saison) Tournés de : 1984 a 1985


L'intro

Jesse Mach, un motard de la police. Il a été blessé au cours d'une opération. Recruté ensuite par les services secrets de son pays pour piloter le Tonnerre Mécanique, engin d'une conception révolutionnaire capable de dépasser les 500 KMH. Un seul homme, l'agent fédéral Tuttle, est au courant de la fonction exacte de Jesse Mach, seul capable de dompter le Tonnerre Mécanique.


Personnages :


Jesse Mach :
Ancien motard de la police de Los Angeles de 29 ans, Jesse est le pilote attitré et anonyme du « Tonnerre Mécanique ». Il aime les sports à risques et mène une vie dissolue. Sa philosophie est de savourer chaque seconde de son temps comme la dernière. Il travaille à présent en tant qu'attaché de presse de la police et peut observer les commentaires de son entourage professionnel sur ses propres exploits. C'est un homme sincère, au charme téméraire, naïf mais surtout très doué sur une moto. Le goût du danger l'attire et parfois, être aux commandes d'une machine de guerre attise son coté « shérif ». Norman, souvent excédé par ses excès, tente souvent de le raisonner, lui qui est un procédurier alerte et prudent.




Norman Tuttle :
Ingénieur de haut niveau aux services du gouvernement, Norman est un homme intelligent, vif et rigoureux. Il recrute Jesse et voit en lui un excellent coéquipier et ami. Ce dernier ne manque pas de lui causer bien des soucis en mettant sa vie et l'intégrité de la moto en péril sur le terrain, mais chacun apprendra à s'imprégner de l'autre et à se complémenter. La moto est son projet depuis plusieurs années et il tient à ce que tout se passe sans bavure et ainsi pouvoir réaliser son rêve : construire pour tous les quartiers difficiles des Etats-Unis, un « Tonnerre Mécanique » qui enrayera la criminalité, ce pourquoi il a tant étudié. Jesse Mach a compris cette logique et tous deux passeront énormément de temps ensemble et par delà le projet, naîtra une amitié fidèle et à toute épreuve.

suite ci dessous


Revenir en haut Aller en bas
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:30

Le Concept
Mai 1984. Norman Tuttle, ingénieur de haut niveau pour le gouvernement, est chargé d'un projet top secret de lutte contre le crime. Une « ville test » est choisie, elle sera Los Angeles. Les statistiques parlent d'eux-mêmes : pour lutter efficacement contre le crime organisé, il faut agir sur le terrain avec une force de proximité.

La voiture est le meilleur véhicule de police mais peut parfois se révéler inopérante dans les petites rues, les hélicoptères peuvent dissuader mais pas arrêter les délinquants. La moto de police traditionnelle peut intercepter les criminels uniquement sur autoroute, du fait de leur poids et de leur mobilité réduite. Mettre des policiers à tous les coins de rue seraient l'idéal mais serait dangereux pour tous ces policiers qui ne pourraient être armés pour chaque situation.

Norman envisage donc de créer une moto tout-terrain, passe-partout, doté d'un armement pouvant faire face à n'importe quelle situation périlleuse et munie de fonctions et de technologies nouvelles. Elle sera entretenue dans un centre de commande, là même ou Norman pourra suivre, alerter, guider et faciliter les taches de son pilote en temps réel, grâce au micro et à la caméra intégrés à son casque.
Image hébergée par servimg.com

Pour éviter les représailles, le pilote de cet engin sera anonyme, avec une identité qui ne figurera nulle part. Une longue période de test sera nécessaire dans les rues de Los Angeles et le projet devra rester secret jusqu'à ce que le gouvernement l'approuve et décide de l'étendre sur tout le territoire américain. D'ici là, personne ne sera mis au secret, pas même la police locale.
Image hébergée par servimg.com

Cet engin aspire à devenir le nouveau justicier de proximité dans les rues de Los Angeles et agir comme une voix qui retentira sur les routes encombrées. Il s'appellera « Tonnerre Mécanique »…

Norman commence donc à rechercher celui qui pourra piloter son engin et le seconder dans son passionnant projet et remarque très vite celui qui cadrerait bien avec son idéal puisqu'il s'agit d'un motard de la police locale, un charmant et téméraire trentenaire célibataire, passionné par son métier, Jesse Mach.
Image hébergée par servimg.com

Mais en visionnant les bandes enregistrées à l'insu de ce dernier, Norman le trouve inconscient et peu respectueux de la loi malgré ses incroyables talents sur la selle d'une moto. Les supérieurs de Norman le trouve parfait pour ce poste et donne le feu vert à Norman pour aller dénicher ce risque-tout en herbe.

Jesse Mach est un passionné de moto et ne veut pas quitter son travail. Il snobe Norman qui a plus l'habitude des machines que des humains et continue sa vie de policier tout en faisant du moto-cross le week-end avec son ami et collègue Marty.
Image hébergée par servimg.com

Mais un jour dans une course dans le désert, ce dernier surprend des gangsters dans leur transaction et se fait tuer par un étrange pick-up noir. Jesse arrive enfin et découvre son ami mort près de sa moto disloquée. Le pick-up tentera de l'éliminer également, mais il n'écrasera que sa jambe gauche…
Image hébergée par servimg.com

Après une opération de sauvetage, Jesse conserve sa jambe, mais marche à l'aide d'une canne. Son supérieur, le capitaine Leo Altobelli, ne veut plus le voir sur une moto de police, prétextant qu'il n'en est plus capable, mais se venge secrètement du comportement parfois puéril du jeune homme.

Brisé, Jesse se résout à accepter le poste navrant d'attaché de presse aux relations publiques.
Image hébergée par servimg.com

Après quelques prises de contact difficiles, Norman Tuttle convint Jesse Mach à venir jusqu'au centre de commande pour lui présenter sa création.
Image hébergée par servimg.com

Jesse est emballé à l'idée de piloter à nouveau une moto d'un nouveau genre, et après une opération et une séance de rééducation du genou et une formation technique intensive, Jesse Mach va piloter le premier engin gouvernemental de lutte contre le crime…
Image hébergée par servimg.com
suite ci dessous


Revenir en haut Aller en bas
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:30

Les acteurs
Rex Smith (Jesse Mach) - Né le 19 septembre 1956

Natif de Jacksonville en Floride, il débute à Broadway en 1978, dans la comédie musicale Grease où il incarne Danny Zuko. La tournée est un tel succès que la Paramount confie la réalisation de ce chef d'œuvre dans un long métrage mettant en scène John Travolta et Olivia Newton-John. Parallèlement à sa carrière d'acteur, il chante. Il obtient un disque d'or pour son titre You take my breath away , en 1979. Par la suite, il sortira deux albums très rock, avec le manager d'Aerosmith, toujours couronnés de succès. Il joue en 1983 dans une version du film « Les pirates de Perzance » juste avant d'obtenir le premier rôle dans la série « Tonnerre Mécanique » (1984/85). Rex Smith devient Jessie Mach…



Joe Regalbuto (Norman Turtle) - Né le 24 août 1949


Né à New York, Joe se passionne dès son plus jeune age pour la télévision et rêve d'entrer dans ce monde fermé pour faire profiter de ses talents de comédien, de réalisateur et d'animateur. Après des débuts prometteurs au théâtre, il se lance dans la comédie en interprétant divers personnages pour se faire connaître. Il a participé à « La croisière s'amuse », « Huit, ça suffit », « Magnum », « Madame est servie ». Un jour le producteur Aaron Spelling, producteur de gros succès télévisuels dont « la croisière s'amuse » l'informe qu'une nouvelle série se prépare dans les studios Universal et que le casting démarre bientôt. Joe s'y rend avec du retard mais obtient immédiatement le rôle de l'ingénieur. Joe Regalbuto devient Norman Tuttle…



Richard Venture (Capitaine Leo Altobelli) - Né le 12 Novembre 1923


Né à New York, Richard est déjà un vétéran de la télévision et du cinéma depuis 30 ans et c'est tout naturellement qu'on lui accorde le rôle du capitaine intraitable mais néanmoins humain, Leo Altobelli. En interprétant des rôles de fortes têtes aux cotés d'Al Pacino, Steve MacQueen. Il est déjà apparu dans d'innombrables séries TV comme : « Starsky & Hutch », « Canon », « Kojak », « Fame » et « Arabesque ». Avec son regard incisif et sa familiarité avec le milieu de la police, le rôle de Capitaine dans la série « Tonnerre Mécanique » lui va comme un gant, Richard Venture devient le Capitaine Leo Altobelli…



Jeannie Wilson (Rachel Addams) – Née le 4 février 1947


La petite Mary Jean Wilson voit le jour à Memphis dans le Tennessee. Dès 14 ans, elle fait de la danse de l'acrobatie. Très sportive, elle se lance tôt dans le mannequinât et se fait remarquer assez rapidement. Elle débute au théâtre de son lycée, et devient Miss Texas, puis Miss Dallas et participe à des spots télévisés pour la marque « Dodge » pour une tournée commerciale qui lui ouvre les portes des séries TV avec des apparitions dans : « Shérif, fais-moi peur », « la croisière s'amuse », « Simon& Simon » et obtient son premier vrai rôle avec Bill Cosby dans le téléfilm produit par Disney « Max Devlin et le diable ». Dès lors, Jeannie est une vedette aux Etats-Unis et la firme ABC la contacte en lui signifiant qu'un casting recherche une actrice pouvant interpréter la partenaire de Rex Smith, déjà choisi dans une série de science-fiction. Jayne Modean a déjà signé pour l'épisode pilote, mais le rôle de Rachel Addams lui reviendra dès le premier épisode. Jeannie Wilson devient Rachel Addams…

Suite ci dessous




Dernière édition par Nyx le Dim 16 Mai - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:42

Création et design de Tonnerre Mécanique

Image hébergée par servimg.com
Créer une série culte dans le domaine de la High-tech n'est pas chose aisée en 1984, la concurrence étant rude : K2000 et Supercopter raflent tous les honneurs, Jan-Michael Vincent et David Hasselhoff exhibant leurs « machines-héros ». Burton Armus, producteur exécutif de la série Streethawk « Tonnerre Mécanique », sait qu'il lui faudra en plus de bons acteurs et de bons scénarios, un engin capable de s'imposer rapidement face à ces monstres de la route ou des airs. Pour ce faire, il engage un des designers de « Supercopter », Andrew Probert qui a déjà travaillé pour de grosses productions comme la saga spatiale « Galactica », « Star Trek », « Tron », « Blade Runner » de Ridley Scott avec Harrison Ford.

Le cahier des charges que reçoit Andrew est considérable, la moto devant être d'un design High-tech, au look sportif et sophistiqué, supporter n'importe quel terrain mais surtout avoir des lignes exagérément aérodynamiques puisque l'engin est sensé être capable d'atteindre une vitesse de pointe de 500 km/h (sur le papier, bien entendu)

Il n'a qu'une quinzaine de jours pour créer et présenter un premier prototype aux producteurs. La tâche s'annonce difficile, c'est son premier grand projet en tant que chef d'équipe et il sait qu'il va lui falloir travailler intensément.

Andrew réunit alors son équipe dans un brainstorming et recherchent ensemble une première idée de moto. Rapidement, le jeune designer propose que deux motos tous-terrains soient mises à leur disposition. En effet, il apparaît judicieux de construire le prototype en modifiant une moto déjà existante.

Il préconise alors deux Honda XL500. L'une servira pour les prises de vue à l'arrêt, sans gadgets et l'autre sera équipée de certains gadgets pour les prises de vue détaillées. Les motos servant pour les cascades seront construites en série par la suite.

Image hébergée par servimg.com
Pour déterminer l'ergonomie du pilote de la moto, Andrew demande à un technicien du cinéma hollywoodien, Gene Winfield, qui aura à sa charge la construction des différentes répliques de la moto, de faire quelques photos pour son processus de design. Il gardera ce cliché d'un cascadeur et de Gene lui-même qui tient la moto pendant la photo.

Image hébergée par servimg.com
Naissent alors quelques croquis de la future machine de guerre. On peut rapidement observer sur tous les croquis que le caractère de « rapace » est prédominant. En effet, la série avait d'abord pour titre « The Falconer », le faucon. L'aérodynamisme est l'élément capital à faire apparaître.

Image hébergée par servimg.com
D'un point de vue plus technique, la propulsion de la moto jusqu'à 500 km/h nécessite de relever l'arrière du véhicule ainsi que de lui attribuer des roues plus massives pour supporter la dite vitesse.

Selon le terrain emprunté, la moto doit aussi pouvoir se rehausser et se rabaisser au niveau des suspensions. Un croquis plus avancé est proposé, appliquant ces nouveaux paramètres.

Image hébergée par servimg.com
Comme tous les super engins du moment, la moto se devait d'être de couleur foncée, soulignant le mystère. Contre toute attente, les producteurs imposent à Andrew d'ajouter au prototype des roues munies de jantes plus fines et des freins dorés, ce qu'il trouve bien disgracieux. Ces systèmes avaient été remarqués dans une revue de sport mécanique par l'un des producteurs qui les a voulu absolument sur la moto !

Le jeune designer leur fait de suite remarquer qu'installer des roues classiques sur une moto futuriste reviendrait à réutiliser l'entraînement classique par chaîne.

Image hébergée par servimg.com
Malheureusement la direction a pris sa décision, Andrew est forcé de revoir sa copie, incluant à son bolide les extravagantes roues passe-partout, et la chaîne classique d'entraînement, qui banalise fortement sa création.

Il remarque vite que les proportions du véhicule ne seront respectées que s'il affine également le corps de celui-ci. Il lui ajoute des carters de bas de caisse escamotables, pour freiner la course du faucon. Un dernier dessin est présenté aux producteurs qui sont ravis, et approuvent le projet.

Une fois le concept approuvé, il reste le design des armes et différents gadgets de la moto. L'élément majeur étant le LASER, l'arme la plus polyvalente du Tonnerre Mécanique. Andrew décide alors de l'installer à l'avant du cockpit, la faire surgir sous un carter mobile, et se positionner à l'ange voulu par le pilote.

Image hébergée par servimg.com
Pour le phare avant, il surgira de la même façon que le LASER et sera double (en blanc et en rouge). Les différents boutons de commande seront devant le pilote, sous le carter en plexiglas.

Pour les poignées, Andrew choisit de les mouler entièrement en plastique pour à la fois protéger les mains du pilote, et pour créer un effet de freinage sensible à la pression exercée sur la commande.

Image hébergée par servimg.com
L'arrière de la moto est dessinée, en se concentrant surtout sur le design du propulseur, caractéristique principal de l'engin.

Image hébergée par servimg.com
La partie commande est alors imaginée puis esquissée, en tenant compte des éléments déjà créés. Des soufflets en caoutchouc sont alors disposés entre les poignées et le bloc de commande, pour un effet à la fois esthétique et « tout-terrain » de la moto. Ils appréhenderont mieux les différentes hauteurs de châssis de la moto.

Image hébergée par servimg.com
Un logiciel de synthèse est alors sollicité pour créer les cinq vues mettant en scène la moto dans son ensemble. Ici, la moto est en position basse.

Les vues seront d'ailleurs reprises dans une animation qui apparaîtra dans l'épisode pilote, montrant la moto se rehausser, puis se rabaisser.

Les plans définitifs sont alors envoyés à Gene Winfield, qui aura alors à construire les deux motos de présentation, avec tous les éléments figuratifs et les onze autres, vides de tout gadget, uniquement pour les cascades.

Image hébergée par servimg.com
Ces dernières seront réalisées à partir de Honda XCR 250 à qui on ôtera toute garniture, carter et roues. Elles se verront munies par la suite des parties plastiques et autres carters moulés et peints en série, ainsi que les roues et freins commandés en quantité.

Image hébergée par servimg.com
Au total, 21 motos seront construites et utilisées pour les 13 épisodes que compte la série. Elles ont toutes été détruites pendant le tournage des cascades ou ont été démontées à l'annonce de l'arrêt de la série. Un exemplaire a cependant été conservé et a été vendu sur Ebay pour 12.000 dollars à l'un des cascadeurs de la série, Chris Bomham, recordman de sauts en moto dont vous pouvez visiter le site sur http://homepage.ntlworld.com/chris.bromham/cb/index.htm
Image hébergée par servimg.com


Revenir en haut Aller en bas
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:43

Photo de la Moto

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Suite en dessous


Revenir en haut Aller en bas
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:44

Extrait de la vidéo Tonnerre Mecanique






Dernière édition par Nyx le Dim 16 Mai - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
THALIA

avatar


MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Dim 16 Mai - 21:45

Ok Nyx...

alors tout en détail... jusqu'à la moto...
evident...puisque ton forum est sur ce sujet.
Bon moi j'aime la moto...mais le coté technique...je te le laisse...

Bise et bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
patsie68
Admin
avatar

Localisation : france Alsace

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Lun 17 Mai - 10:05

Ben dis donc tu en connais un bout sur cette série qui m'a aussi donner un coup de vieux,mais tu fais pas semblant quand tu parles du sujet whoua! impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Nyx
Moderateur
avatar

Localisation : Allier

MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   Lun 17 Mai - 12:18

enfait a la base j'ai fait ce sujet pour mon forum de motard , il m'a fallu une semaine de recherche pour avoir un truc complet , ici j'ai juste fait copie colle ( 5 minutes lol )


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Série Tonnerre Mecanique ( Street Hawk )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Street Pilot 2720
» Cherche utilisateur de +Street
» Signalisation mécanique.
» RR&C V7 et la signalisation
» Sigaux mécaniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de favoris du Web :: Pause café :: CINEMA...-
Sauter vers: